La Légion Sauvage

Défendre la Horde, Respecter ses frères, Vaincre ou mourir
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Aventures épiques en Silithus

Aller en bas 
AuteurMessage
Slakk
Master Floodeur
Slakk

Nombre de messages : 1301
Localisation : Genève
Points : 59
Date d'inscription : 03/09/2005

Aventures épiques en Silithus Empty
MessageSujet: Aventures épiques en Silithus   Aventures épiques en Silithus EmptyVen 9 Déc 2005 - 2:49

Le preux Dazël, le vaillant Throwontax et moi-même, la ptite Phrunk, nous reposions depuis quelques jours déjà à l'auberge du Fort Cénarien. La charmante Yunah venait de nous quitter, rappelée vers d'autres cieux par quelque impératif ménager, et en bons trolls nous passions la plus grande partie de notre temps à nous imbiber conscienscieusement de rhum explosif, au grand dam des elfes du coins, effarouchés par des rots trop virulents.

Soudain, alors que nous étions en plein séance d'ingurgitation, nous entendîmes une série d'imprécations lamentables et de geignements pathétiques se répandre dans l'air lourd et saturé de Silithus. Intrigués, nous nous dirigeâmes d'un pas incertain vers la source de cette nuisance sonore. C'était Mar'alith, le commandant du Fort, qui rampait présentement à nos pieds comme une véritable chiffe molle, le visage baigné de larmes, balbutiant quelques bribes inaudibles. Après moults rasades de rhum, il parvint enfin à nous confier les raisons de sa détresse : sa régulière, une certaine Natalia, avait disparu depuis plusieurs semaines, et pas de nouvelles. Nous étions enclin à voir dans cette absence prolongée un cas classique de cocufiage caractérisé, et nous nous gaussâmes en conséquence de cet elfe faiblichon. Cependant, poussés par notre bonté naturelle et la promesse d'un nombre conséquent de barriques à notre retour, nous consentîmes à explorer la région en quête de sa bien-aimée. Ainsi, le lendemain trouva nos armes fourbies, nos réserves empaquetées et nos canines astiquées, et nous-mêmes sur la route du Sud.

Notre première destination était le campement d'un certain Bronzebeard, un nain petit, moche et louche, comme tous les nains. Nous y rencontrâmes deux de ses acolytes ainsi qu'un singe lui appartenant, petite chose chètive et ridicule. Les deux péquenots, visiblement retardés, finirent enfin par nous indiquer, après nombre de circonlocutions oiseuses, l'endroit où la Natalia s'était aventurée quelques jours auparavant : une immense ruche bourdonnante, grouillante d'une multitude d'insectes répugnants et vindicatifs, appelée familièrement "L'antre de la folie", bref, un doux lieu de villégiature. La ruche Regal...
Sans plus attendre, nous fonçâmes plein Est, dans l'espoir d'y découvrir enfin cette charmante et volage Natalia.

Et là, des heures durant, ce ne fût que tranchage d'antennes, tailladage de chitine, coupage de dards et perçage de boyaux. Nous avancions lentement mais sûrement dans les couloirs sombrement luisants de la ruche, qui semblaient battre une pulsation lente et inquiétante, vaisseaux d'une créature gigantesque et meurtrière. L'air se raréfiait à mesure que nous progressions, se chargeants de relents méphitiques. Enfin nous aboutîmes dans une vaste cavité circulaire où semblaient s'être concentrées de nombreuses bestioles; et, au centre de cette salle, l'air perdu dans de tristes pensées, nous aperçûmes la fameuse Natalia, aux allures de pimbêche elfique. Ni une ni deux, nous nous débarassâmes rapidement des créatures alentours. Une fois cela fait, Throwontax s'approcha gaillardement de la dame et, prenant son ton mielleux de séducteur invétéré bien connu des trollettes de Kalimdor, lui dit avec un clin d'oeil suggestif : "Alors ma belle, on se promène?"

A peine avait-il fini sa phrase que la charmante demoiselle lui flanquait une baffe experte, l'envoyant bouler contre la paroi opposée. Le sang du fidèle Autruchon ne fit alors qu'un tour : voyant son maître traité de la sorte, il bondit aussitôt sur Natalia et entreprît de la picorer vigoureusement. Dazël et moi, puis Throwontax quand il se fût remis de ses émotions, nous lançâmes à notre tour dans la bagarre, et le combat devint féroce. C'est que la gentille Natalia si chère au coeur du commandant Mar'alith avait quelque peu changé : pour des raisons encore obscures, elle était maintenant asservie à je ne sais quel noir dieu méchamment occulte du type démon pas beau. Quoi qu'il en soit, l'elfette se révélait être une véritable furie, et un adversaire redoutable, lançant qui plus est des sorts à tire-larigot. Autruchon eu bien du mal à contenir ses attaques, et nous ne tardâmes pas à épuiser toute notre énergie magique dans cette lutte sans merci.

L'affrontement s'éternisait, la situation devenait critique; nous courrions en tout sens, éperdus, jusqu'à ce qu'Autruchon finisse par tomber sous les coups redoublés de l'horrible mégère. A ce moment, l'espoir commençait à nous déserter, et la sueur (froide) à couler abondamment le long de nos échines velues, lorsque Natalia s'effondra enfin, mortellement touchée. Mais nous-mêmes ne valions guère mieux; nous avions puisé dans nos ultimes ressources pour mener à bien ce combat. Throwontax, hagard, répétait en boucle que c'était "bien la première fois qu'une femelle me faisait ça"; Dazël, l'oeil vitreux, recousait tant bien que mal l'ourlet de sa robe, tandis que je ranimai péniblement le brave Autruchon, tentant vainement de reprendre mon souffle. Enfin notre petite troupe se remit en marche, quittant ces lieux peu propices à la détente et à la franche rigolade. Heureusement, le Fort n'était pas si loin, des fleuves de rhum nous y attendaient, et Mar'alith pouvait bien se pendre de désespoir : après tout, un elfe est un elfe. La vie était belle en Azeroth, ce jour-là.


Dernière édition par le Ven 9 Déc 2005 - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delmuerte
Esclavagiste de la Légion
delmuerte

Nombre de messages : 2413
Age : 29
Localisation : dtc
Points : 172
Date d'inscription : 30/05/2005

Aventures épiques en Silithus Empty
MessageSujet: Re: Aventures épiques en Silithus   Aventures épiques en Silithus EmptyVen 9 Déc 2005 - 11:50

Trés bien écrit cher Slakk ... J'ai bien hate de lire une autre aventure ...
Tu m'as l'air bien parti pour devenir le ménestrel de la LS ..^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lobodog.net
Stoukass
Ptite Stoukette... toute pitite pitite...
Stoukass

Nombre de messages : 3174
Localisation : 78
Points : 733
Date d'inscription : 29/08/2005

Aventures épiques en Silithus Empty
MessageSujet: Re: Aventures épiques en Silithus   Aventures épiques en Silithus EmptyVen 9 Déc 2005 - 12:04

Très bien tourné, bravo monsieur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesburnes.free.fr/forum
Flamkueche
Master Floodeur
Flamkueche

Nombre de messages : 1004
Localisation : Ile de France
Points : 30
Date d'inscription : 09/04/2005

Aventures épiques en Silithus Empty
MessageSujet: Re: Aventures épiques en Silithus   Aventures épiques en Silithus EmptyVen 9 Déc 2005 - 13:50

Hmm, j'adore ces histoires... merci pour le temps passé à ecrire . thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Throwontax
Esclavagiste de la Légion
Throwontax

Nombre de messages : 2658
Age : 40
Localisation : La ville rose-cassoulet
Points : 739
Date d'inscription : 08/09/2005

Aventures épiques en Silithus Empty
MessageSujet: Re: Aventures épiques en Silithus   Aventures épiques en Silithus EmptyVen 9 Déc 2005 - 16:19

Aaah, que c'est bon, encore ! Encore ! C'est comme si j'y étais ! Ah, bah, d'ailleurs, j'y étais Mr.Red

_________________
How much wood would a woodchuck chuck if a woodchuck would chuck wood ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chez.com/theproject
delmuerte
Esclavagiste de la Légion
delmuerte

Nombre de messages : 2413
Age : 29
Localisation : dtc
Points : 172
Date d'inscription : 30/05/2005

Aventures épiques en Silithus Empty
MessageSujet: Re: Aventures épiques en Silithus   Aventures épiques en Silithus EmptyVen 9 Déc 2005 - 18:06

Slakk,
permet moi de te dire que tu as su avec pertinence narrer la psychologie d'Autruchon ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lobodog.net
Dazel
Floodeur no life
Dazel

Nombre de messages : 2744
Age : 37
Localisation : Perdide
Points : 649
Date d'inscription : 02/11/2005

Aventures épiques en Silithus Empty
MessageSujet: Re: Aventures épiques en Silithus   Aventures épiques en Silithus EmptySam 10 Déc 2005 - 14:13

Sh'est bon les relents méphitiques hips.. quand est-she qu'on y retourne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dazeland.com
nAz
Vieux pas Sage de La Légion
nAz

Nombre de messages : 1808
Localisation : Assis, pendant que mon familier te bouffe.
Points : 0
Date d'inscription : 03/04/2005

Aventures épiques en Silithus Empty
MessageSujet: Re: Aventures épiques en Silithus   Aventures épiques en Silithus EmptySam 10 Déc 2005 - 17:55

Très très chouette ^^
Encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mandareen
El Grand Terror
mandareen

Nombre de messages : 7531
Points : 4583
Date d'inscription : 08/05/2005

Aventures épiques en Silithus Empty
MessageSujet: Re: Aventures épiques en Silithus   Aventures épiques en Silithus EmptySam 10 Déc 2005 - 21:12

J'adooooore Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Aventures épiques en Silithus Empty
MessageSujet: Re: Aventures épiques en Silithus   Aventures épiques en Silithus Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Aventures épiques en Silithus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Roman maritime ] Les aventures de Jack Aubrey, Patrick O'Brian
» [D&D4] Les aventures du Meujeu Yannosh
» Plusieurs Batailles épiques
» Une blonde en quête d'aventures
» Gestion des batailles et combats épiques... Mode d'emploi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légion Sauvage :: Forum public :: La taverne de Zumo-
Sauter vers: